Compte Rendu Action Cirque Pinder

Les demandes des militants et sympathisants, de programmer une manifestation contre la détention d’animaux dans les cirques à l’occasion de la venue du cirque Pinder, remontaient pour les premières, au début de l’été.

 

C’est dire si le sujet est pris à cœur et mobilise de plus en plus de monde !

Un emploi du temps chargé nous a contraints à déclarer l’action tardivement, seulement à 5 jours de la fin des programmations du cirque, mais il était important de le faire, et même si le temps a failli nous obliger à annuler, nous avons cru en notre bonne étoile et nous avons bien eu raison.

Les bonnes nouvelles, c’est que notre créneau de présence nous a permis d’interpeller les spectateurs à la sortie de la séance précédente en plus de sensibiliser les passants et spectateurs de la représentation suivante. Des militants ont également proposé des tracts aux automobilistes à l’arrêt aux feux.

Si des gens sont indifférents, certains nous prenant pour des extrémistes et nous sortant toujours les mêmes arguments faciles, d’autres, nombreux, nous ont encouragés. Un couple qui devait assister au spectacle a finalement passé son chemin. Un jeune homme nous voyant depuis le tram, sans nous connaître, est venu spontanément nous rejoindre pour participer tout le temps qu’aura duré l’action.

Enfin, habitués à l’ignorance des médias, nous avons eu la surprise hier, des visites d’une journaliste de France Bleu Gironde et d’un journaliste de TV7. Plaisir, dès hier soir, de prendre connaissance de l’article**, de voir notre action passée sur TV7 aux informations sans oublier l’article dans Sud-Ouest ce matin 14 septembre.  Nous remercions également les radios R.I.G, France Bleu, Wit FM et RTL2 (peut-être d’autres) d’avoir relayé notre action sur leurs ondes.

Merci aux personnes présentes, au soutien de ceux qui pour différentes raisons ne pouvaient cette fois-ci se joindre à nous et à tous ceux qui nous suivent, nous soutiennent et nous encouragent.

 

** pas moins de 1037 notifications, 298 partages et nombreuses réactions (le débat est ouvert) à l’heure de rédaction de ce compte rendu.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *