Compte-rendu de l’action contre la fourrure organisée par le Parti Animaliste le samedi 19 octobre 2019

En cette période charnière de l’année où les doudounes, gants et bonnets affublés de fourrures véritables vont réapparaître, nous étions réuni·e·s Place Saint Projet ce samedi 19 octobre, pour dénoncer les tortures que l’industrie de la mode inflige aux animaux. Ce sont 45 millions d’animaux dont 32 millions pour l’Europe à elle seule qui sont sacrifié·e·s chaque année pour leur fourrure, leur peau ou leurs poils.

Comme pour nous encourager, la météo a été clémente et la pluie n’est arrivée que pour nous signaler qu’il était l’heure de remballer.

La journée est passée très vite en raison de la fréquentation qui est montée crescendo avec le pic habituel de l’après-midi. Les passant·e·s étaient peu réceptifs·ves d’après les bénévoles qui distribuaient des tracts sauf en ce qui concerne les jeunes et c’est tant mieux !

Côté stand, des surprises avec le passage de Nadja pour Ride4Respect, arrivée tout droit de Vienne, de passage à Bordeaux et dont la destination finale est Hawaii. Un peu plus tard, ce sont des membres d’une équipe télévisée de France Télévision qui sont passés tout à fait par hasard. Mais parfois, le hasard fait bien les choses puisque la raison de leur intérêt pour notre stand est le prochain tournage d’épisodes d’une série (connue) qui seront consacrés à une intrigue dans le milieu du militantisme animaliste.  Nous leur avons donné quelques informations et conseils et ils ont nos coordonnées. Nous vous en dirons plus le moment venu, les épisodes seront diffusés début 2020.

Les vendeurs d’une boutique d’une marque bien connue sont spontanément venus nous dire que cette même marque avait arrêté la fourrure et les plumes (doudounes) depuis deux ou trois ans. Ils nous ont même apporté une doudoune et une ceinture en 100 % polyuréthane pour nous laisser vérifier les étiquettes. Espérons que cette enseigne finira par abandonner le cuir.  Nous avons eu du monde sur le stand continuellement dès le début d’après-midi, parfois des enfants entrainant leurs parents ou grands-parents pour s’informer, parler d’autres thèmes qui les tracassent comme les cirques avec animaux sauvages ou bien la chasse.

Nous remercions tou·te·s les bénévoles présent·e·s ainsi que l’équipe locale du Parti animaliste, organisateur de l’événement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *