Compte-rendu de la manifestation coordonnée du samedi 7 septembre 2019 à Tarbes

Le samedi 7 septembre, environ 500 personnes se sont retrouvées à Mézilles pour la marche unitaire contre la vivisection, organisée par le collectif CCE²A, qui passait devant le centre d’élevage des chiens destinés aux laboratoires. Pour le sud-ouest, l’association Défense Pyrénéenne des Animaux (DPA 64/65) a pris l’initiative d’organiser à Tarbes une manifestation sur la place Verdun, où ACTA les a rejoint, ainsi que One Voice Haute-Garonne 31 et le Parti Animaliste

Toute la journée, nous avons informé les passant·e·s, tracté dans les rues avoisinantes, prononcé des discours au mégaphone et mis en scène des happenings, avec notamment un singe de laboratoire à taille humaine dans diverses situations.

Le but : sensibiliser le public au sort des animaux dans les laboratoires et à la nécessité d’encourager et de subventionner le développement des alternatives existantes et possibles.

Après deux heures durant lesquelles les gilets jaunes de Tarbes ont occupé la place et sont parfois venus nous voir sur les stands, la journée a été assez calme, malgré quelques passages de groupes et de personnes intéressées par le sujet et par notre présence.

La journée était malgré cela très intéressante, car nous avons pu faire connaissance en direct avec les groupes animalistes locaux, ce qui permet de se rappeler que nous ne sommes pas seul·e·s dans cette lutte, qui se poursuivra sans doute par d’autres collaborations dans le futur.

Merci à Thierry et à Valérie pour les photos.

On se retrouve samedi 14 septembre à Lush Bordeaux pour une journée Charity Pot où nous ferons signer notre pétition pour demander à la mairie de Bordeaux de changer d’avis à propos des animaux sauvages dans les cirques.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *